Comment Créer une Entreprise Individuelle au Sénégal ?

Comment Créer une Entreprise Individuelle au Sénégal ?

L’entrepreneur individuel jouit d’une procédure simplifiée qui lui permet de se concentrer sur son activité et de réduire les coûts de constitution et de fonctionnement. Il n’y a pas de capital minimum ni de lourdeurs administratives. D’ailleurs, il est possible depuis 2014 d’adopter le statut d’entreprenant qui permet d’être formel mais qui est encore plus simple car n’exigeant qu’une simple déclaration et non plus une immatriculation.

Dans un pays où plus de 80% des acteurs économiques sont dans l’informel, la question de la formalisation est un point phare. Toutefois, cette absence d’attractivité ne signifie pas que le statut d’entrepreneur individuel est désavantageux. Emploi Dakar relève quelques avantages de l’entreprise individuelle avant d’aborder les conditions de sa création.

Les avantages de l’entreprise individuelle

L’entrepreneur individuel jouit d’une liberté de décision tant que cela reste en conformité avec les lois et règlements. En effet, il prend ses décisions seul, contrairement aux sociétés où il faudra une assemblée générale et des votes pouvant aboutir à des abus de minorité, d’égalité ou de majorité. Il n’y a pas de risques de mésintelligence entre associés encore moins de règlement de conflits.

Par ailleurs, l’entreprise individuelle permet de réduire les coûts de fonctionnement et de conception. Vous n’aurez pas besoin d’engager un spécialiste pour rédiger des statuts ni d’avoir une direction pour gérer votre entreprise.

Enfin, l’entreprise individuelle permet d’optimiser sa fiscalité avec le minimum d’obligation comptables requis  et certaines exonérations fiscales.

Les conditions de création de l’entreprise individuelle

Pour créer une entreprise individuelle au Sénégal, il faudra se rapprocher du bureau d’appui à la création d’entreprise BCE. Les pièces à fournir dépendent de la nationalité de l’entrepreneur.

NOUVELLE OFFRE :  Comment Faire un casting chez Marodi-tv

Ainsi, si l’entrepreneur est de nationalité sénégalaise, il devra fournir :

  • Deux copies de la carte d’identité nationale
  • Un extrait du casier judiciaire datant de moins de 3 mois ou une déclaration sur l’honneur,
  • Le certificat de résidence
  • Le certificat de mariage (le cas échéant)
  • Deux (02) timbres fiscaux de 2000 FCFA

S’il est un étranger, il devra fournir :

  • Deux  copies du passeport pour les étrangers
  • Le casier judiciaire du pays d’origine de moins de 3 mois
  • Le certificat de résidence
  • Le certificat de mariage (le cas échéant)
  • Deux (02) timbres fiscaux de 2000 FCFA

Les frais de constitution de l’entreprise individuelle sont à hauteur de 10 000 f pour les frais de greffe et la même somme pour l’enregistrement auprès de l’OAPI. Si l’entreprise dispose d’un nom commercial, les frais de greffe seront doublés.

LES DERNIERES OFFRES

Partagez cette offre

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on whatsapp
WhatsApp

Laisser un commentaire

POSTULEZ

Abonnement GRATUIT

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce site et recevoir une notification de chaque nouvelle offre d'emploi ou de stage par e-mail.

OFFRES DU JOUR