SUJET A DECRYPTER :

La formation à distance : les conseils pour bien réussir !

La formation à distance est une solution de plus en plus plébiscitée, notamment par tous ceux ayant besoin de suivre un cursus d’études en parallèle de leurs activités professionnelles et/ou personnelles. Ce mode de formation, basé sur des cours par correspondance, permet en effet à chacun d’apprendre de chez soi, à son propre rythme, sans changer de mode de vie et sans consacrer un temps plein à ses études.

Très pratique et peu contraignante, la formation en ligne nécessite cependant la mise en place d’une organisation spécifique, pour atteindre son objectif.

Dans cet article, nous vous livrons 3 précieux conseils pour vous guider vers la réussite de votre formation à distance.

 

  1. Choisissez bien votre formation à distance

 

Réussir sa formation à distance nécessite d’avoir bien défini son projet en amont afin d’opter pour le cursus d’études qui vous correspond : formation diplômante, formation professionnelle, formation certifiante, préparation à un concours…

Pour ne pas vous tromper dans votre choix, vous devez bien réfléchir à votre projet et à l’objectif que vous visez avant de choisir votre formation, pour qu’elle réponde au mieux à vos besoins et vous permette d’atteindre votre but professionnel. En fonction de votre niveau personnel et de vos diverses expériences sur le marché du travail, vous pourrez éventuellement être amené(e) à faire une mise à niveau avant de commencer votre formation, pour entreprendre efficacement votre enseignement.

 

  1. Fixez-vous des objectifs réalistes 

 

Lorsque vous vous engagez dans un projet de formation, vous avez un but : prendre de nouvelles fonctions dans votre entreprise, changer de métier, obtenir un diplôme reconnu, acquérir des compétences ou connaissances plus poussées…

Il est important alors d’avoir à l’esprit des objectifs clairs et réalisables selon votre situation. Vouloir en faire trop d’un coup, aller trop vite, bref avoir un projet trop ambitieux peut être un frein.

Pour ne pas se laisser déborder, il faut être réaliste et estimer :

  • Le temps hebdomadaire moyen que vous pouvez consacrer à votre formation,
  • Vos aptitudes à intégrer des connaissances techniques et vos capacités de mémorisation,
  • Vous devez également vous référer aux durées indicatives des formations.
NOUVELLE OFFRE :  250 JEUNES SÉLECTIONNÉS POUR UNE FORMATION DANS LES MÉTIERS DU PAVAGE.

Tenez compte de l’avis de votre conseiller pédagogique qui vous aidera à bâtir un plan de formation adapté.

Des objectifs réalistes seront le fil conducteur qui vous remotivera lors des éventuelles petites « baisses de motivation ».

Vous pourrez ainsi vous y raccrocher en vous imaginant avoir atteint ce but et en vous projetant le jour des résultats ou dans votre nouvelle vie professionnelle.

 

  1. Organisez votre emploi du temps et créez votre planning d’apprentissage

 

Il est important, dès le démarrage de votre formation, de prévoir vos moments de travail et dans la mesure du possible de vous aménager des plages horaires fixes, de définir un planning entre séances de travail ou séances de révisions. Vous devez respecter le plus possible l’agenda et le rythme fixé.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, vous devez choisir un rythme d’études qui soit réalisable et en adéquation avec votre mode de vie. Il faut bien garder à l’esprit votre objectif final : la validation de sa formation ! Pour cela, il est essentiel de s’accorder sur un certain nombre d’éléments avant de se lancer :

 

  • Estimez le temps que vous souhaitez ou pouvez consacrer par semaine à la formation
  • Evaluez votre capacité à intégrer plus ou moins rapidement un certain nombre de connaissances et compétences

 

A partir de ce constat, il vous faut définir un planning de travail avec des tranches horaires dédiées à la formation, pendant lesquelles vous allez pouvoir pleinement vous concentrer. Pour vous aider dans la définition du temps à consacrer à la formation, vous pouvez vous référer aux durées indicatives dans le descriptif même de la formation.

L’astuce en plus : Communiquer votre planning de travail à vos proches afin que tout le monde soit au courant et que vous ne soyez pas dérangé pendant ces moments.

 

  1. Créez un espace de travail et travaillez régulièrement

 

Ce n’est pas parce qu’on se forme à distance qu’il ne faut pas se considérer comme un étudiant à part entière une fois qu’on se plonge dans sa formation. Pour cela, il faut disposer d’un espace de travail calme qui facilite la concentration. Si vous ne parvenez pas à réviser chez vous, pensez aux bibliothèques publiques. Il est important de se mettre dans des conditions de travail propices à la concentration.

NOUVELLE OFFRE :  Comment bénéficier des bons de formation du 3FPT ? On vous explique TOUT

Veillez également à avoir tout le matériel nécessaire à portée de main : une bonne connexion internet, du papier, des stylos, etc. Votre espace de travail doit être rangé, favorable à la concentration et à l’efficacité.

Pour apprendre efficacement lors de votre formation par correspondance, il est essentiel de réviser régulièrement. N’hésitez pas à noter les notions clés et les points à retenir sur des fiches de révisions, que vous pourrez ensuite emmener dans vos déplacements et consulter à tout moment après avoir terminé une partie de votre programme d’études.

On n’insistera jamais assez sur l’importance d’avoir un rythme de travail régulier pour ne pas prendre de retard et arriver à quelques semaines de l’examen avec un volume décourageant de travail à engager. La régularité dans le travail est la clé pour absorber le programme sereinement et éviter les surcharges de travail à l’approche des examens.

 

  1. Faites des pauses ; soufflez !

 

Pendant votre formation, sachez que faire des pauses aide à se concentrer. Si vous avez des plages d’études assez longues, n’hésitez pas à les entrecouper en faisant des pauses de 15 minutes, loin de votre ordinateur ! Vous éviterez la lassitude et vous vous replongerez dans vos cours avec un regard nouveau. Cela vous permet de vous étirer, de prendre l’air ou même d’écouter un peu de musique pour déconnecter.

Toutefois, pour ne pas perdre le fil de vos cours, il est recommandé de ne pas interrompre son rythme de travail plus de 15 jours car il sera d’autant plus difficile de reprendre ensuite. C’est alors la dernière ligne droite, il faut rester concentré sur votre objectif.

Vous avez toutes les clés en main, lancez-vous !

Laisser un commentaire